logo

Le Blogue de Maurice Roussel

Une société de pêche à Rivière-Ouelle en 1785

Mis en ligne le 26 juin 2022

L'ancêtre Jacques Roussel et son fils Jean-Baptiste se sont intéressés à la pêche. À Rivière-Ouelle, le poisson était abondant, surtout l’anguille et le marsouin blanc ou béluga, qui fournissait une huile très en demande sur les marchés. On prenait le marsouin au printemps entre le 1er mai et le 15 juin, alors qu’il était très attiré par les petits poissons qui frayaient à l’embouchure de la rivière. Le dépeçage se faisait sur la rive. On détachait le lard de la peau et on le faisait chauffer afin d’en extraire l’huile. Un marsouin fournissait en moyenne 450 litres d’une huile qui était utilisée pour l’éclairage des villes et servait avantageusement pour la cuisson des aliments. On utilisait la peau du marsouin pour faire des harnais d’attelage et des bottes de travail.

Le 5 janvier 1782, Jean-Baptiste Roussel vendait à son père Jacques, la devanture de sa terre sur le fleuve à l’anse aux Orignaux, pour la somme de deux cent francs. Une partie de cette terre provenait de la distribution des biens compris dans la communauté de biens de Jacques et Geneviève Bérubé, après l’inventaire pris après le décès de cette dernière. Pendant trois ans on y pratiquait la pêche à l'anguille principalement.

Constatant le succès de l'entreprise, La famille Perreault, qui avait acquis la seigneurie de la Bouteillerie en 1774, réagit à cette transaction le 7 mars 1782 en obligeant Roussel père à mettre sa croix en bas d’un document par lequel il s'engageait à remettre au seigneur à perpétuité, dix anguilles fraîches dans le temps qu’elles foisonnes.

En 1785, Jacques Roussel et son beau-frère François Bérubé qui s'était intéressé à ce projet, décident de trouver quatre autres voisins intéressés à former une société dans le but d'aménager une pêche à marsouins. Le 18 septembre, le groupe se retrouve chez le notaire royal Joseph Dionne de Sainte-Anne, pour procéder à la formation de la société de pêche dont voici un extrait du contrat:

«Jacques Roufsel, François Bérubé, Louis Mafsé, Jean Roufsel, Jean Bérubé au lieu et plafse de Gabriel Lancoygnars; fondé de son pouvoir; François Chartié tous habitant de l’ance-aux-origneaux paroisse de la Rivière-Ouelle. Lesquels d’un commun a core ensemble ont consentie et a cordé ensemble de Bonne fois savoir asosié au conventions Cy après la personne de Jean-Baptiste Gagnon des Côteaux de la susditte Rivière Ouelle pour être tous les cy defsue dénommé En sosiété en commun pour tendre une pêche à Marsouins au devant de leur terre de lanse-aux-origneaux»

Je n'ai trouvé aucun document qui démontrerait les succès ou les déboires de cette société dans les années suivantes.


Bas de page



Chroniques

À propos de l'auteur

photo

Maurice Roussel est à l'origine de l'Association des Roussel d'Amérique qu'il incorpora en 1996 et administra bénévolement à titre de secrétaire-exécutif jusqu'en avril 2003 alors qu'il décidait de créer un Centre de documentation généalogique et historique sur le web.

Ce Centre de documentation qui contient la totalité des résultats de ses recherches sur les origines françaises des familles Roussel d'Amérique a été mis gratuitement à la disposition des Roussel du monde sur Internet de mai 2003 à mars 2022.

courriel